Mardi
16 août

Rock et Punk Celtique

Guingamp / 18h - 00h

Tarif normal : 20€
Tarif réduit (8/18 ans, étudiants,
personnes à mobilité réduite) : 15€
Enfant moins de 8 ans : Gratuit

Animations

18h - 20h
Centre Ville de Guingamp
Cercle celtique de Guingamp / Kroaz Hent Gwengamp
Ensemble Jahiner

Toxic Frogs

20h
Place du Vally

Toxic Frogs est un gang féminin de musique celtique punk rock, style festif et explosif voué à enflammer les foules, crée par Ella Beccaria, la chanteuse violoniste. Taillées pour la scène, les filles distillent sans compromis leur musique de plus en plus socialement engagée, à coups de riffs rageurs ou joyeux. Prouvant que l’on peut à la fois être féminines, sexy et balancer du gros son, réussissant à s’imposer sur les scènes européennes depuis 2015.

Le groupe a sorti trois disques : « Kill The Devil » sorti à l’été 2015 a rencontré des critiques positives et enthousiastes notamment par la presse spécialisée étrangère.

Leur second album, « The Mermaid’s Song » sorti en mars 2017 prend un virage beaucoup plus mûr et engagé, traitant des femmes victimes de violences conjugales (The Mermaid’s Song), ou encore du monde capitaliste dans ses pires excès (Go !).

Leur nouveau disque « My Lucky Own », sorti le 10 février 2021 est leur disque le plus celtic rock et aussi le plus engagé. Un duo et un clip avec Finny McConnell (The Mahones) sont à découvrir.

2021 est pleine de surprises ! En effet, Lucianne fait des infidélités à sa guitare en passant au banjo irlandais pendant qu’un nouveau line-up voit le jour : Jennifer à la guitare électrique et Draz à la batterie rejoignent l’aventure. Ce gang de petites grenouilles est désormais composé de cinq musiciennes, dont deux violonistes, ayant toutes une carrière bien remplie derrière elles.

En effet, Ella a été en 2013 finaliste de la France a un Incroyable Talent sur M6 aux côtés d’un autre groupe bien connu en la matière : Celkilt Elvina à la basse délaisse parfois cette dernière pour rejoindre de son violon malicieux Ella, le temps d’une gigue enflammée ou d’une polka dansante comme jamais. Lucianne à la guitare électrique use de son style incisif et donne une couleur punk made in England aux compositions lorsqu’elle ne se jette pas dans le public et désormais son banjo lui apporte un côté traditionnel non négligeable.

Les Ramoneurs de Menhirs​

22h
Place du Vally

C’est au printemps 2006 qu’eut lieu la naissance explosive des Ramoneurs de Menhirs. Dans la nuit bretonne à danser, sur fond de boîte à rythme survoltée, une guitare punk saturée s’unit alors au chant traditionnel partisan et aux thèmes frénétiques d’un couple de sonneurs. Les airs restent fidèles au répertoire et au style des anciens, la langue bretonne s’enroule et se déroule, au gré des gavottes, laridés, plinn, hanter-dro et autres kas a-barh. Les paroles d’origine sont souvent détournées, au profit d’un regard contestataire et actuel sur notre monde.

Le cocktail punk-trad est détonant. Entre modernité et tradition, canal punk et canal historique fusionnent dans l’héritage de l’insoumission bérurière, et l’on assiste à la naissance d’une véritable révolution culturelle et transgénérationnelle !

Après maintenant près de 1500 concerts survoltés à leur actif, les Ramoneurs embrasent tour à tour la Bretagne, puis la France, une partie de l’Europe (Belgique, Suisse, Écosse, Espagne, Allemagne, Pays-Bas etc.), sans oublier les tournées au Québec.

C’est dans la chaleur et l’énergie des concerts que la fusion a lieu. La danse entraîne toutes les générations et rassemble les tribus. Le pogo breton et la gavotte punk se rejoignent dans une transe commune. Le ton est donné : UNITÉ ! « Ensemble, nous sommes de la dynamite ! »

Radicalement engagés, militants actifs et réactifs, les Ramoneurs de Menhirs soutiennent, concert après concert, les causes qui leur sont chères, toujours dans l’esprit festif et solidaire qui les caractérise ! À l’ordre des mobilisations : protection de la nature, actions anti-fascistes, anti-sexistes et anti-homophobies, soutien aux altermondialistes, à toutes les ZAD, aux réfugiés et aux sans-papiers, à la désobéissance artistique, aux écoles Diwan, à la langue et la culture bretonne en général, soutien à tous les opprimés… RÉSISTANCE !

Dans la musique des Ramoneurs de Menhirs résonne l’esprit contestataire et le cœur de la Bretagne libre ! La révolution commencera par la danse !

Logo de la Saint Loup